La question du « où », perdante du « tournant spatial » ?

            Dans mon mémoire, j’ai fait des cartes (p. 47-52) – des cartes à vocation modeste, la localisation (c’est drôle comme la formule m’est venue spontanément : la localisation, un savoir et un savoir-faire modestes), accompagnées d’un commentaire souvent critique de leur qualité et de leur utilité. Continuer la lecture de « La question du « où », perdante du « tournant spatial » ? »